La Chiropratique

Formation
Les chiropraticiens suivent une formation universitaire de cinq années, comportant 245 crédits répartis en 11 trimestres.  Cela signifie une formation de 2382 heures de théorie et 2587 heures de formation pratique, incluant 1530 heures de stages et d’internat.  Une formation fondamentale (anatomie, physiologie, histologie, biochimie, diagnostics clinique, radiologie, etc.) s’ajoute à la formation spécialisée dans les différents aspects de la discipline chiropratique.  Par la suite, avant de pouvoir pratiquer, les docteurs doivent réussir les examens nationaux canadiens ainsi que l’examen québécois de déontologie et de législation.

Historique

Les manipulations vertébrales sont effectuées depuis des milliers d’années déjà, les premières traces de celles-ci furent trouvées dans les écrits chinois de 2700 avant J.-C.  Par la suite, d’autres techniques similaires furent utilisées par différents peuples à travers les différentes civilisations (Grecques, Égyptiens, etc.). 

La chiropratique, telle que nous la connaissons aujourd’hui, a vu le jour en 1895, suite aux travaux d’un Canadien, Daniel David Palmer.  Lors du traitement d’un Harvey Lillard, il décida d’effectuer une poussée manuelle dans la région thoracique de ce dernier.  Suite au traitement, M. Lilllard, quelques jours plus tard, a vu, simultanément, ses douleurs disparaître et l’ouïe d’une de ses oreilles réapparaître. Ce qui rend l’histoire encore plus historique c’est que l’oreille en question était inactive depuis plusieurs années. Dès lors, le phénomène intrigua DD Palmer. C’est ainsi qu’il   s’intéressa davantage à la relation entre les dysfonctionnements vertébraux et l’impact que ceux-ci peuvent avoir sur la santé.  C’est ainsi qu’il développa plusieurs façons de travailler la colonne vertébrale et qu’il enseigna à d’autres les traitements qu’il avait découverts.  D’autres ont approfondi les travaux de DD Palmer pour élever la chiropratique à son niveau actuel.