Micropauses

Cycle de Fatigue / Blessure / Douleur

L’importance des micropauses et la perception de la douleur

Étirements de maintien

Télécharger fichierMicropauses_files/E%CC%81tirements%20de%20base.pdf
VIDÉOVideo_etirement_maintien.html
The Stickhttp://www.thestick.com/products/sticksbylength.cfm#Big_Stick
VIDÉOVideo_etirement_maintien.html
VIDÉOVideo_etirement_de_liliopsoas.html

Étirement du muscle ilio-psoas # 8

Dr Simon Aboumerhi

Chiropraticien

Certifié:

Active Release Technique

et

Entraîneur personnel

Go to
English SiteHow_to_prevent_pain.html

Pas besoin d’être un “pro” pour se faire traiter comme un “pro”

simon@commentprevenir.commailto:simon@commentprevenir.commailto:simon@commentprevenir.com?subject=email%20subjectshapeimage_9_link_0

Attention

Chaque personne est différente, ainsi que chaque condition. Il est très important de consulter un médecin ou un thérapeute avant d’entreprendre les conseils, les étirements et les exercices sur ce site.

Merci et bonne lecture

1 877-580-3248mailto:simon@commentprevenir.commailto:simon@commentprevenir.com?subject=email%20subjectshapeimage_10_link_0

Le but des micropauses est de réduire la fatigue des tissus et d’optimiser la circulation sanguine. Ce qui empêche la blessure de ces derniers et réduit au minimum le cycle Fatigue-Blessure-Douleur.


Lorsque les micropauses sont suffisantes, la personne peut réussir à limiter les dégâts qui sont engendrés par:


  1. La surutilisation

    -Travail répétitif

    -Sports et loisirs

    -Jardinage

    -Informatique

    -etc.

  1. Étirement prolongé des tissus

    -Travail de bureau (assis longtemps)

    -Debout longtemps

    -Conduire (assis longtemps)

  1. Vibration

    -Travailler avec outils de construction ou d’entretien

        -Perceuse

        -Tondeuse

        -Balayeuse

        -etc.

    -Conduire des camions

    -etc.


La fréquence des micropauses est extrêmement importante. Malheureusement, il n’y a pas de fréquence idéale. Plusieurs facteurs influencent la fréquence qu’une personne doit prendre des micropauses:


  1. L’activité que la personne fait

  2. La posture

  3. Les outils que la personne utilise

  4. Le niveau de fatigue

  5. Les antécédents de blessures

  6. Même la température et la pression atmosphérique peuvent 

influencer le nombre de fois que la personne doit s’étirer et ou 

changer de position durant la journée.


Quelques petits conseils:


  1. Utiliser les étirements de maintien pour savoir quoi faire pendant les 

micropauses.

    -Ne pas oublier de changer les angles des étirements de   

     temps en temps

  1. Prendre des micropauses un minimum d’une fois en avant-midi et une

fois en après-midi, peu importe les activités que la personne fait.

  1. Si, lors de chaque micropause, la personne ressent beaucoup de

tension, elle doit augmenter la fréquence de ces derniers.

  1. Lorsque la personne est en voiture, elle peut basculer le bassin 5 à 10

fois et progressivement de plus en plus loin (comme l’illustration 14, mais

évidemment assis).

  1. Lorsque la personne fait une activité assise, elle peut facilement faire

l’étirement numéro 7

  1. L’étirement des épaules vers l’arrière (2) peut facilement être

combiné aux étirements du cou (1, 3 et 4)

  1. Lorsque la personne fait une activité qui lui permet de changer de

position (comme parler au téléphone par exemple), elle doit en profiter

pour le faire.

  1. Lorsque la personne est debout, elle doit prendre l’habitude de rentrer le

ventre pour stabiliser le bas du dos et reposer les structures passives

(ligaments et disques par exemple).


La durée des étirements peut être très variable, mais dès qu’on mobilise plus de 5-10 secondes, on peut ressentir des bienfaits.


L’utilisation d’un outil de massage lors des micropauses peut également aider à reposer et drainer les tissus. (par ex.: The Stick)